Alaa Tarakjy, علاء طرقجي | Chronique d'aujourd'hui

Souvenirs d’enfance dans le quartier de Salaheddine, حي صلاح الدين

Souvenirs d’enfance dans le quartier de Salaheddine. Il y avait cette famille, la famille de « Al Watani » (le Patriote). Ce n’était pas leur vrai nom de famille et personne ne savait pourquoi ils se faisaient appeler ainsi. C’étaient eux qui défendaient les jeunes hommes et protégeaient les jeunes filles du quartier. S’ils apercevaient un étranger dans le quartier, ils le suivaient jusqu’à savoir ce qu’il venait faire dans le coin. S’ils voyaient un voyou, ils le chassaient du quartier.

J’ai entendu récemment qu’ils avaient rejoint l’ASL. Deux parmi eux ont trouvé la mort en martyrs dans ce même quartier, où ils étaient connus comme étant les « patriotes».

Texte traduit de l’arabe

من ذكريات الطفولة بحي صلاح الدين عيلة أسمهن بيت الوطني ، مو أسمهن الحقيقي وماجدا بيعرف ليش هيك إسمهن ، بس كانوا بيت الوطني يدافعوا عن شباب الحارة وما يخلوا حدا يقرب عبناتها ، وإذا شافوا حدا غريب بالحارة يضلّوا وراه ليعرفوا شو قصتو وإذا شافوه أزعر يطالعوه من الحارة …

من فترة سمعت إنوا صاروا مع الجيش الحر واستشهد منهم تنين بنفس الحارة اللي كانوا معروفين فيها بإسم : بيت الوطني

Poster un message

#